Faut-il fixer un seuil de richesse ?

Temps de lecture : 6 minutes
Christel Colin et Jean-Luc Tavernier, Insee.


L’Insee produit les données utiles à l’analyse des inégalités en France. Il publie régulièrement des études sur le sujet. Au niveau international, un seuil de pauvreté a été défini, naturellement associé à la politique publique de lutte contre la pauvreté. De l’autre côté du spectre, l’Insee réalise des travaux sur les 10 % les plus aisés de la population, voire les 1 %, 0,1 % et même 0,01 % lorsque les sources s’y prêtent. Sur les patrimoines aussi, l’Insee publie des données et analyses, qui pour certaines mettent en regard patrimoines et revenus. Les écarts de richesse et de niveau de vie sont ainsi documentés finement par la statistique publique. Ce qui peut expliquer pourquoi aucune instance, en France ou à l’étranger, n’a proposé d’établir un seuil de richesse, dont le lien avec les politiques publiques resterait par ailleurs à établir.[LIRE L'ARTICLE]

La France est-elle LE pays de la reproduction des inégalités entre générations ?

Temps de lecture : 12 minutes
Michaël Sicsic, direction des statistiques démographiques et sociales, Insee.
La France est-elle LE pays de la reproduction des inégalités entre générations ?

Il est souvent affirmé que la reproduction des inégalités entre générations serait plus forte en France que dans les autres pays développés. En reliant pour la première fois le revenu des enfants à celui de leurs parents, l’Insee vient de publier une étude qui met pourtant en évidence de nombreux mouvements dans l’échelle des revenus d’une génération à l’autre. Alors, comment concilier ces résultats ? Nous replaçons cette étude dans la littérature récente sur le sujet et faisons le point sur ce qu’on sait de la mobilité intergénérationnelle des revenus en France. Si beaucoup reste à faire afin d’avoir des données complètement comparables au niveau international, les estimations récentes placent la France dans une position plutôt intermédiaire du point de vue de la mobilité des revenus individuels et notamment meilleure qu’aux États-Unis.[LIRE L'ARTICLE]

Prix de l’énergie : carburants, gaz, électricité, un tiercé en hausse

Temps de lecture : 5 minutes
Aurélien Daubaire, Jérôme Pujol, Insee

Téléchargez cet article en PDF

Les carburants sont volatils et le gaz flambe. Ces caractéristiques servent autant à décrire ces combustibles que leurs prix. En 2008 et en 2018, les prix de l’énergie se sont envolés, dans les mêmes proportions qu’aujourd’hui. Puis ils se sont repliés, en juillet 2009 ou en mai 2020. Il reste que, sur le long terme, l’énergie coûte de plus en plus cher.

Entre novembre 2020 et novembre 2021, les prix ont augmenté de 2,8 %. C’est le niveau d’inflation le plus élevé depuis 2008. Un peu plus de la moitié de cette augmentation est le fait des produits énergétiques. Leurs prix se sont envolés : + 21,6 % sur un an en novembre 2021.… [LIRE L'ARTICLE]

Le taux de pauvreté serait stable en 2020 : ce que dit cette première estimation et ce qu’elle ne dit pas

Temps de lecture : 12 minutes
Jean-Luc Tavernier – Directeur général de l’Insee

Téléchargez cet article en PDF

L’Insee vient de faire paraître sa première estimation du taux de pauvreté pour 2020 : 14,6 % des personnes seraient en dessous du seuil de pauvreté en France. Ce taux est stable par rapport à 2019. Cette stabilité peut étonner si l’on se réfère au « million de pauvres supplémentaire » dont la presse s’est fait l’écho depuis un an.

Pour son estimation, l’Insee utilise depuis quelques années une méthode de microsimulation. Cette méthode présente certaines fragilités, accentuées par le caractère inédit de la crise. Néanmoins, les travaux complémentaires menés par l’Insee sur les données de La Banque postale et sur le recours à l’aide alimentaire conduisent à conclure que la pauvreté s’est sans doute intensifiée mais n’a pas explosé.[LIRE L'ARTICLE]

Impôts, prestations sociales, services publics : qui paie quoi et qui bénéficie de combien ?

Temps de lecture : 10 minutes
Mathias André et Jean-Marc Germain, Insee

Télécharger cet article en PDF

Bien mesurer l’impact de la redistribution des revenus est essentiel pour porter un diagnostic pertinent sur les inégalités. L’Insee vient de publier un rapport collectif d’experts à ce sujet. Les transferts publics en jeu dans la redistribution prennent la forme d’impôts, de taxes, de cotisations, d’une part ou bien de prestations sociales, de transferts publics en nature individualisables (santé, éducation, etc.) ou collectifs (police, justice, etc. ) d’autre part. L’une des recommandations majeures du rapport est de couvrir le champ le plus large possible pour l’analyse redistributive des transferts, ce qui implique de valoriser les services publics. Selon de premiers résultats exploratoires, en France, alors que dans la définition classique – monétaire –, la redistribution bénéficie aux seuls 40 % des ménages les plus modestes, la proportion monte à deux tiers dans une optique de niveau de vie élargi.[LIRE L'ARTICLE]

Hausses et baisses de la TVA : quels effets sur la redistribution et les inégalités de niveau de vie ?

Temps de lecture : 6 minutes

Mathias André, Anne-Lise Biotteau, Insee

Hausses et baisses de la TVA : quels effets sur la redistribution et les inégalités de niveau de vie ?

Télécharger cet article en PDF

À court et moyen terme, une hausse de la TVA est supportée par les ménages modestes et augmente les inégalités. Pour autant, baisser la TVA resterait peu efficace pour réduire les inégalités, car il n’est pas certain que cette baisse serait intégralement reportée sur les prix, et parce qu’elle profiterait aussi aux ménages plus favorisés. Améliorer les conditions de vie des ménages modestes nécessite de recourir à des mesures plus ciblées et plus directes.

Entre le 1er juillet et le 31 décembre 2020, le gouvernement allemand a réduit le taux de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA). Il cherchait à relancer la consommation pour faire face à la récession consécutive aux mesures sanitaires.… [LIRE L'ARTICLE]

Ma région ? C’est l’Essentiel !

Temps de lecture : 3 minutes

Hugo Camille, Nathalie Couleaud, Stéphane Durand, Frédéric Minodier, Gérard Moreau et Caroline Roux, Insee

Télécharger cet article en PDF

La nouvelle carte régionale de la France fête son cinquième anniversaire. Pour rendre compte au mieux de la spécificité de chacune des 18 régions qui la composent, l’Insee en a réalisé une présentation simple mais néanmoins détaillée. Suivez le guide de ces Essentiels régionaux disponibles sur insee.fr.

Depuis le 1er janvier 2016, la France compte 18 régions, dont 13 en France métropolitaine et 5 en Outre-mer. Chacune possède une identité propre, à commencer par celle ressentie par ses habitants.

Mais quelle est cette identité vue au travers de la démographie, de l’économie et des indicateurs sociaux ?… [LIRE L'ARTICLE]

Évaluer l’impact de l’immobilier sur les niveaux de vie : les principaux éléments du débat

Temps de lecture : 9 minutes

Didier Blanchet, Vieu Lin et Olivier Meslin, Insee

Évaluer l’impact de l’immobilier sur les niveaux de vie : les principaux éléments du débat

Télécharger cet article en PDF

La prise en compte du prix du logement dans la mesure du niveau de vie est un sujet de polémiques et d’incompréhensions récurrentes. La mesure usuelle des prix et des niveaux de vie intègre beaucoup d’aspects de la dépense de logement des ménages. Elle ignore toutefois les évolutions du prix d’achat. C’est cette convention qui est analysée ici. Un argument en sa faveur est le fait que l’achat d’un logement est un placement. L’argent dépensé n’est donc pas perdu. La fonction patrimoniale est effectivement un aspect important de l’achat du logement et il est impossible de l’ignorer. Mais il faut aussi tenir compte de ce que le logement n’est pas un actif comme les autres : il n’est pas qu’une réserve de valeur.[LIRE L'ARTICLE]

Évaluation des effets redistributifs des réformes socio-fiscales : comment s’y retrouver ?

Temps de lecture : 12 minutes

Mathias André et Michaël Sicsic, Insee

collage des différents leviersde réformes sociao-fiscales

L’évaluation de l’effet des réformes fiscales et sociales suscite l’attention médiatique, que les publications proviennent de l’Insee ou d’organismes tels que l’Institut des politiques publiques (IPP) ou l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE). Mais ces travaux présentent parfois des résultats assez différents et il n’est pas facile de s’y retrouver. Ces différences proviennent principalement de méthodes proches mais non identiques. Nous revenons dans cet article sur la méthode d’évaluation des effets redistributifs et les raisons qui peuvent expliquer des écarts dans les analyses. Ces raisons relèvent principalement des questions suivantes : quelles mesures sont étudiées et comment ? Comment est pris en compte leur calendrier d’application ? Quelles sont les données utilisées et les hypothèses de simulation ?[LIRE L'ARTICLE]

Comment mesurer les inégalités de revenus ?

Temps de lecture : 3 minutes

Mickaël Bardet, Insee

(cliquez sur l’image pour démarrer la vidéo)

Programmé cet automne, le Printemps de l’économie avait pour sous-titre : « Quels combats pour un monde plus solidaire ? » Une interrogation mêlant tout à la fois optimisme, dans la volonté de renforcer les solidarités, et réalisme, sur l’état de nos sociétés. Un réalisme que l’Insee a contribué à éclairer, en concevant une session consacrée aux inégalités, observées à l’échelon régional, national et mondial.
Comme en toute matière sociale ou économique, avant de poser un diagnostic, il faut prendre la température. Et pour cela mobiliser des indicateurs statistiques. Pour les inégalités, le plus courant est le rapport interdécile. Un mot compliqué pour un calcul assez simple, expliqué dans une vidéo accessible à tous.
[LIRE L'ARTICLE]

– X % de quoi ?
Quelle mesure de l’activité pendant la crise, quelle(s) mesure(s) pour l’après-crise

Temps de lecture : 17 minutes

Didier Blanchet, Insee


La crise sanitaire a constitué un choc sans précédent pour l’activité économique, qu’on peut voir sous deux angles : des pertes de revenu et la crainte de destructions d’emplois pour le court et le moyen terme ; mais aussi la perspective d’un monde d’après dans lequel la croissance repartirait sous une forme plus équilibrée et plus durable, tel est du moins un espoir souvent exprimé. Comment ces deux points de vue du « pendant » et de « l’après » peuvent-ils faire évoluer le débat sur le principal outil de quantification de cette croissance, le produit intérieur brut, et plus généralement l’ensemble de la comptabilité nationale ? Si la crise donne un nouveau relief à certaines des critiques dont il est habituellement l’objet, elle donne en même temps de nouvelles raisons de le défendre.[LIRE L'ARTICLE]

La statistique publique à l’épreuve de la crise sanitaire

Temps de lecture : 9 minutes

 Jean-Luc Tavernier – Directeur général de l’Insee

Les dernières semaines ont montré que le besoin de statistiques ne s’effaçait pas avec la crise sanitaire, bien au contraire ; elles ont aussi montré que le système statistique public devait et pouvait réagir rapidement et faire face à de nouveaux enjeux. Il s’est agi d’abord de s’adapter aux conditions de télétravail et à l’impossibilité de maintenir certaines collectes d’informations. Il s’agit aussi de réaliser des analyses et productions nouvelles, pour éclairer en temps réel des questions aussi cruciales que le plongeon de l’économie et l’ampleur de la surmortalité. Il va s’agir, de plus en plus, d’assurer au maximum la comparabilité internationale des statistiques dans une période où chacun a dû s’adapter et innover, en fonction de conditions changeantes et souvent différentes d’un pays à l’autre.[LIRE L'ARTICLE]

Pouvoir d’achat et inégalités : les chiffres et le ressenti sont-ils aussi divergents qu’on le dit ?

Temps de lecture : 4 minutes

Didier Blanchet, direction des études et synthèses économiques, Insee

La mesure et le ressenti du niveau de vie et des inégalités sont-ils aussi différents et irréconciliables qu’on l’entend souvent dire ? Inégalités contenues dans un contexte de croissance certes faible mais toujours positive vu du côté des chiffres, recul du pouvoir d’achat et montée des inégalités du côté du ressenti de la population. Face à ce hiatus, la mise en cause du thermomètre est un réflexe très partagé. Avant d’y céder, il faut d’abord évaluer la véritable ampleur de cet écart, pour ne pas se tromper de débat.

L’idée de divergence entre mesure de la croissance et ressenti du niveau de vie doit beaucoup à une confusion fréquente entre deux façons de mesurer la croissance.… [LIRE L'ARTICLE]

Le vin fait pencher la balance agricole

Temps de lecture : 2 minutes

Laurence Hermant, direction de la Diffusion et de l’Action régionale, Insee

image dee vigne

À l’heure du salon international de l’agriculture, grand rendez-vous annuel du savoir-faire de nos terroirs, penchons-nous sur l’un des produits phare qui participe à l’image de notre pays : le vin ! Que pèse la production de vin dans la production agricole française ? Et qu’en est-il de sa consommation ?

En 2019 comme en 2018, la production de vin a fait pencher la balance de la production agricole totale. L’année 2019 a été un mauvais millésime pour la production de vin : celle-ci a reculé fortement (– 13,7 % en volume) en raison des mauvaises conditions climatiques. Ce recul a entraîné la production agricole, qui diminue de 2,0 % en valeur selon les comptes prévisionnels de l’agriculture.… [LIRE L'ARTICLE]

Mais si, l’Insee prend bien en compte le logement dans l’inflation !

Temps de lecture : 5 minutes

Benoît Ourliac, direction générale de l’Insee

La mesure de l’inflation par l’Insee vient à nouveau d’être remise en cause dans l’espace médiatique à l’occasion de la publication d’un livre d’Emmanuel Todd, La lutte des classes en France au XXIe siècle. La critique porte notamment sur la prise en compte du logement dans l’IPC, jugée insuffisante et conduisant à minorer l’inflation, et à masquer intentionnellement une baisse du pouvoir d’achat.

Le sujet du pouvoir d’achat touche le quotidien de tous les Français, il est au cœur de leurs préoccupations ; le débat sur sa mesure est tout à fait sain et légitime. Encore faut-il qu’il soit bien documenté et ne repose pas sur des erreurs et approximations.… [LIRE L'ARTICLE]

Les soldes : toujours un accélérateur des ventes ?

Temps de lecture : 2 minutes

Laurence Hermant, direction de la Diffusion et de l’Action régionale, Insee

Les périodes de promotion se suivent mais se ressemblent-elles ? Quel est leur poids dans la consommation totale de l’année ? On peut se poser la question quand les ventes privées précèdent les soldes qui s’inscrivent parmi d’autres jours exceptionnels tel que le Black Friday introduit en France en 2013 sur le modèle américain.

Dans une récente analyse sur la saisonnalité dans le commerce de détail, l’Insee confirme que les ventes en volume dans ce secteur sont très marquées par les saisons avec un pic en décembre lié aux fêtes de fin d’année. C’est notamment le cas des magasins de jeux et jouets qui réalisent 28 % de leurs ventes de l’année 2018 à cette période et du commerce alimentaire avec 23 % pour les boulangeries-pâtisseries et de 14 % pour les cavistes.… [LIRE L'ARTICLE]