En balade avec l’Insee sur l’échelle des salaires

En balade avec l’Insee sur l’échelle des salaires

L’Insee vient de mettre à jour les données de son outil interactif sur les salaires. Un site pratique pour se comparer et faire un point objectif sur les métiers et leurs rémunérations. Petit tour d’horizon sur les échelles de salaires du privé et du public, des femmes et des hommes, d’une région à l’autre. Sans oublier les hauts salaires.

« En 2021, un salarié du secteur privé gagne en moyenne 2 524 euros nets par mois en équivalent temps plein (EQTP) ». « Les salaires dans la fonction publique de l‘État : en 2021, le salaire net moyen augmente légèrement en euros constants ».

Régulièrement, l’Insee publie les statistiques sur les salaires dans le secteur privé et dans les trois versants de la fonction publique. Ces données sont indispensables aux économistes comme aux responsables des ressources humaines ou aux décideurs publics.

Elles renseignent aussi le grand public sur les niveaux des salaires moyens et leurs tendances. Toutefois, ces moyennes recouvrent le plus souvent de fortes disparités. Pour en savoir plus sur les écarts entre secteurs ou professions, tout un chacun peut consulter les études, les tableaux détaillés ou les séries chronologiques.

« L’Essentiel sur… les salaires » constitue une porte d’entrée sur l’ensemble de ces ressources statistiques sur le sujet. Il est complété d’une série de vidéos pédagogiques. Mais pour vous donner la main sur l’exploration des données de salaires, selon les axes qui vous intéressent, l’Insee a construit un outil pratique regroupant la plupart des chiffres sur les salaires en un seul endroit.

Cinq pavés au menu

La page d’accueil vous propose cinq pavés (figure 1). Les deux sur le salaire moyen offrent la possibilité de décliner les salaires du privé ou du public selon le sexe, l’âge, les conditions d’emploi (temps plein ou partiel). S’ajoutent pour le secteur privé : la catégorie professionnelle, en quatre postes, l’activité, en 16 secteurs, et la taille de l’établissement. Côté secteur public, il est possible de choisir entre les trois versants de la fonction publique (d’État, hospitalière et territoriale) et selon le statut (fonctionnaire par catégorie, non-fonctionnaire ou personnel médical).

Figure 1 – Page d’accueil de l’outil interactif Dataviz salaires

page d'accueil de l'outil interactif Dataviz salaires
Source : Insee, Dataviz salaires.

Les résultats prennent la forme de graphiques en barres, dont les données sont téléchargeables. Dans chaque cas, un court commentaire précède l’accès aux données. Ceux qui veulent creuser pourront accéder aux séries (statistiques) longues, sous forme de graphique et de tableau.

La moyenne des salaires est un indicateur qui a le grand mérite de résumer l’information. Mais lorsque cette information est complexe, un seul indicateur n’en rend pas bien compte. C’est pourquoi vous trouverez un graphique de distribution des salaires par centile (figure 2). Tous les salaires sont classés, du plus faible au plus élevé, puis découpés en 100 tranches de même taille : chacune représente 1 % du nombre de salariés. La médiane est le point central de cette distribution : 50 % des salariés gagnent moins et autant gagnent plus. Par exemple, en 2021, le salaire médian était de 2 012 euros en équivalent temps plein dans le secteur privé. Soit 512 euros de moins que le salaire moyen. Un écart qui s’explique par les salaires élevés qui tirent vers le haut la moyenne : 1 % des salariés gagnent plus de 9 602 euros.

Qui gagne plus que moi ?

Deux autres pavés déclinent les salaires par profession. Vous ne connaissez pas la nomenclature des catégories socioprofessionnelles par cœur ? Peu importe, il vous suffit de taper un mot pour choisir dans une liste intelligente. Par exemple, « couvreur » vous propose huit métiers, de l’apprenti au chef d’équipe en passant par l’ouvrier peu qualifié. Vous pourrez bien sûr comparer les salaires moyens de plusieurs professions et connaître le nombre de personnes qui y travaillent, en équivalent temps plein.

Reste le pavé le plus ludique : il vous permet de vous situer dans l’échelle de tous les salaires versés en France et de connaître le pourcentage de salariés qui gagnent plus et moins. Mais vous pourrez également vous comparer plus finement aux salariés de votre sexe, tranche d’âge, activité et profession (en quatre grandes catégories). De quoi vous réjouir de ce que vous gagnez… ou demander une augmentation !

Bonus

Vous y serez peut-être aussi incité(e) en lisant la rubrique consacrée aux hauts salaires. Elle fournit le top 100 des professions ainsi que le salaire au-dessus duquel se trouvent les 1 000 salariés les mieux payés. Surprise (?) : 1 sur 9 est un sportif professionnel.

Vous pourrez aussi choisir le département où vous travaillez – ou un autre – afin de découvrir si le top 1 % des salariés du département est davantage payé dans les Ardennes ou dans l’Aude (d’après vous ?).

Figure 2 – Carte et graphique extraits de l’outil interactif

Carte et graphique extraits de l'outil interactif
Source : Insee, Dataviz salaires.

Cette dimension territoriale, l’outil interactif sur les salaires vous l’offre aussi sous forme de carte interactive : en plus du code couleur, qui renseigne pour chaque département la tranche de salaire mensuel net moyen (toujours en équivalent temps plein), vous connaîtrez la valeur de ce salaire en passant la souris sur le département. En bonus, vous aurez accès à la distribution des salaires dans le département, à la répartition des salariés par centiles et aux salaires moyens des quatre catégories socioprofessionnelles : cadres, professions intermédiaires, employés et ouvriers. Tout cela pour le secteur privé comme pour le secteur public.

Last but not least, un chapitre est dédié aux écarts de salaires entre les femmes et les hommes dans le secteur privé. Il vous permet notamment d’explorer les écarts par profession.
Enfin, vous trouverez une courte bibliographie qui liste les publications de référence sur le sujet, y compris sur les revenus d’activité des non-salariés. Et, Insee oblige, tous les chiffres sont accompagnés d’une documentation qui précise les sources et les définitions. Vous voilà fin prêt pour la balade !

Cet outil interactif vous a plu ? L’Insee vous en propose d’autres : venez découvrir les espérances de vie selon l’âge, le sexe ou le milieu social et comprendre comment on les calcule grâce à une courte vidéo pédagogique. Les professions et catégories socioprofessionnelles (PCS) vous passionnent ? Ne passez pas à côté de ce site internet qui vous permettra, entre autres, de comprendre la logique et le contenu de la nomenclature PCS. Avec le simulateur d’inflation personnalisée estimez la hausse des prix en fonction de vos dépenses (moins de carburant que la moyenne mais plus de loyer par exemple). Pour rendre compte de l’évolution de la démographie, rien ne remplace les pyramides des âges interactives. Plus d’autres outils à découvrir ici.

Pour en savoir plus

Crédits photo : © Julien Tromeur – stock.adobe.com

Plus d'articles

Grâce à l’Union européenne, davantage de données pour les décideurs publics

Grâce à l’Union européenne, davantage de données pour les décideurs publics

Utiliser les données bancaires pour disposer d’instantanés sur la situation financière des ménages

Utiliser les données bancaires pour disposer d’instantanés sur la situation financière des ménages

Population immigrée, entrées sur le territoire, titres de séjour… S’y retrouver dans les chiffres de l’immigration

Population immigrée, entrées sur le territoire, titres de séjour… S’y retrouver dans les chiffres de l’immigration

Le dynamisme démographique de la Guyane est-il sous-estimé ?

Le dynamisme démographique de la Guyane est-il sous-estimé ?

5 minutes

Partager

Auteur/Autrice